Ile de La Palma (hors Santa Cruz)

par jyleg  -  15 Septembre 2016, 16:28  -  #Iles Canaries

musique canarienne pour illustrer cet article ...

(remplace l'ancien article, avec des mises à jour de photos de 2012 à 2015 ... (2016 et 2017 à venir ... bientot)

Ile de La Palma (hors Santa Cruz)

La Palma, ile volcanique et montagneuse du nord ouest de l'archipel des Canaries, est surnommée La Isla Bonita (la belle ile) ou La Isla Verde (l'ile verte) en raison de sa végétation et de la beauté de son cadre naturel. De forme triangulaire, l'ile s'étire sur 45 km du nord au sud et sur 28 km d'est en ouest. C'est l'une des 2 plus récentes des 7 iles de l'archipel (avec El Hierro), "vieilles" seulement de moins de 3 millions d'années et la 2eme plus haute après Ténérife, culminant à 2426m au Roque de los Muchachos sur la crete de La Caldera de Taburiente et son Parc National (en forme de raquette sur les cartes). Jolies plages de sable noir, villages et villes colorées, coulées de lave (la dernière éruption de lave ne date que de 1971, au sud de l'ile), bananeraies, vignes et sentiers de randonnée, végétation exubérante au nord, sèche et aride au sud, caractérisent également cette ile au tourisme très familial.

Ile de La Palma (hors Santa Cruz)
La Palma cote sud-est

En route, depuis Santa Cruz, le long de la cote sud-est jusqu'à la pointe sud (Salines et phare de Fuencaliente):

Juste après Santa Cruz, El Varadero de Sabina,  un petit hameau de pêcheurs. Se réveiller le matin, avec les tous premiers rayons de soleil et l'océan sous sa terrasse ...

Juste après Santa Cruz, El Varadero de Sabina, un petit hameau de pêcheurs. Se réveiller le matin, avec les tous premiers rayons de soleil et l'océan sous sa terrasse ...

Joli, bucolique, mais finalement pas trop bien situé...
Joli, bucolique, mais finalement pas trop bien situé...
Joli, bucolique, mais finalement pas trop bien situé...
Joli, bucolique, mais finalement pas trop bien situé...

Joli, bucolique, mais finalement pas trop bien situé...

Le hameau de La Salamera (ou Salemera) et la plage de Arenas Blancas, au milieu des anciennes coulées de lave, petite plage aménagée... où l'on ne rencontre aucun touriste. 1 petit bar restaurant, pour les autochtones et les vacanciers au calme, en bord de mer.

Ile de La Palma (hors Santa Cruz)
Ile de La Palma (hors Santa Cruz)
Ile de La Palma (hors Santa Cruz)
La Salemera. Les vagues viennent se fracasser contre la côte rocheuse ou plutôt de lave découpée et coupante.
La Salemera. Les vagues viennent se fracasser contre la côte rocheuse ou plutôt de lave découpée et coupante.

La Salemera. Les vagues viennent se fracasser contre la côte rocheuse ou plutôt de lave découpée et coupante.

En descendant vers la pointe sud, la route reste constemment en balcon à 500-600 m d'altitude, ce qui permet cette vue étendue comme à l'infini, permanente, sur l'océan. Au fond, l'ile de La Gomera. Parfois la brume envahit cette zone située entre 500-600m et 1000-1500 m d'altitude, laissant d'ailleurs libre toute la zone cotière en dessous.

Ile de La Palma (hors Santa Cruz)
Ile de La Palma (hors Santa Cruz)

La pointe sud, avec le phare et les salines de Fuencaliente. Les salines sont en activité et produisent le sel pour l'ile. Musée des salines et bar restaurant panoramique très familial, récemment ouverts dans les salines (photos ci-dessous).

Petit port de pêche, plage de galets et de sable (mais parfois vagues fortes et courants ne permettant pas toujours la baignade).

Toute la pointe sud est volcanique, très aride, recouverte de lave noire et scories, dont une grande partie ne date que de la dernière éruption en 1971

 

Ile de La Palma (hors Santa Cruz)
Ile de La Palma (hors Santa Cruz)
Ile de La Palma (hors Santa Cruz)

Lumières et reflets au coucher du soleil sur les salines. le meilleur moment pour les parcourir (ouvertes au public)

Ile de La Palma (hors Santa Cruz)
Ile de La Palma (hors Santa Cruz)

Les phares, les salines, le restaurant-musée avec ces lumières du soir si belles.

Le phare des salines, avec le musée des salines
Le phare des salines, avec le musée des salines

Le phare des salines, avec le musée des salines

Ile de La Palma (hors Santa Cruz)

La plage 

Derniers rayons
Derniers rayons
Derniers rayons

Derniers rayons

Parfois aussi il pleut, la mer se déchaine, d'autre couleurs apparaissent alors.

Ile de La Palma (hors Santa Cruz)

Quelques centaines de mètres plus haut (en altitude) et 4 km plus au nord, le Cratère du volcan San Antonio et le village de Fuencaliente (Los Canarios). Au fond (vers le nord), les volcans de La Cumbre Vieja.

Depuis les bord du volcan San Antonio, vue vers la pointe de Fuencaliente, avec le phare et les salines. Au 1er plan à droite, le volcan Ténéguia (le plus récent des cratères de l'ile: 1971). Très belle balade à travers les volcans sur un chemin de scories ou de pouzzolane.

Ile de La Palma (hors Santa Cruz)
cote sud ouest

La cote sud-ouest, des Salines au sud en remontant vers la plage de Tazacorte vers le nord.

Vignoble de malvoisie, Plage de Echentive. Plage de La Lajita avec cette cabane de "Robinson", en fait de pécheur et détruite depuis quelques années par les autorités ... car cela ne faisait pas beau dans le paysage"... Plage de la Zamora sous les bananeraies .

Ile de La Palma (hors Santa Cruz)
Ile de La Palma (hors Santa Cruz)
Ile de La Palma (hors Santa Cruz)
Ile de La Palma (hors Santa Cruz)

El Remo , ses roches anfractueuses et ses vagues entre sombre et émeraude. 

Un peu plus haut on retrouve de nombreuses laves dites "cordées" car elles dessinent des cordages

Ile de La Palma (hors Santa Cruz)
Ile de La Palma (hors Santa Cruz)
Ile de La Palma (hors Santa Cruz)
Ile de La Palma (hors Santa Cruz)
Ile de La Palma (hors Santa Cruz)

Puerto Naos,

petite station balnéaire récente, mais très familiale. Belle plage de sable, aménagée et ... l'une des zones les plus ensoleillée de La palma

Ile de La Palma (hors Santa Cruz)
Ile de La Palma (hors Santa Cruz)
Ile de La Palma (hors Santa Cruz)

En remontant de Puerto Naos, jeu de lumières et de nuages sur l'océan. La route monte très vite, ce qui donne, si près de la mer, une extraordinaire sensation d'immensité de l'océan.

 

 

Tazacorte ville et plage 

Tazacorte, petite ville au milieu des bananeraies, méconnue des touristes, à tort, du fait de ses ruelles montantes et descendantes, colorées, typiques des Canaries. Son église dans le style canarien, face aux couchers du soleil (et ils sont nombreux à cet endroit)

 

Ile de La Palma (hors Santa Cruz)
Ile de La Palma (hors Santa Cruz)
Ile de La Palma (hors Santa Cruz)
Ile de La Palma (hors Santa Cruz)
Ile de La Palma (hors Santa Cruz)
Ile de La Palma (hors Santa Cruz)
Ile de La Palma (hors Santa Cruz)
Ile de La Palma (hors Santa Cruz)
Ile de La Palma (hors Santa Cruz)
Ile de La Palma (hors Santa Cruz)
Ile de La Palma (hors Santa Cruz)
Ile de La Palma (hors Santa Cruz)

 

Tazacorte plage (Playa Tazacorte)

Plage familiale, face au couchant, avec ses petits bars et restaurants. C'est ici que débarquèrent, le jour de la Saint Michel 1492 (donc fin septembre), l'armée des conquistadors de Alonso Fernandes de Lugo, afin de conquérir et soumettre cette ile qui était la seule avec Ténérife à résister aux armées des Rois Catholiques, Isabelle de Castille et Ferdinand d'Aragon. De ce débarquement ce jour là, l'ile de La Palma gardera longtemps le nom de San Miguel de La Palma.

Ile de La Palma (hors Santa Cruz)
Ile de La Palma (hors Santa Cruz)
Ile de La Palma (hors Santa Cruz)
Ile de La Palma (hors Santa Cruz)
Ile de La Palma (hors Santa Cruz)

 

Balade en mer à la rencontre des cétacés

Au départ de Puerto de Tazacorte. De nombreux dauphins, mais, cette fois là, pas de baleine.

Ile de La Palma (hors Santa Cruz)
Ile de La Palma (hors Santa Cruz)
Ile de La Palma (hors Santa Cruz)
Ile de La Palma (hors Santa Cruz)
Ile de La Palma (hors Santa Cruz)
Ile de La Palma (hors Santa Cruz)

On remonte vers Los Llanos de Aridane, El Paso et le centre de La Palma

En remontant depuis la plage de Tazacorte, on traverse la fin de l'énorme Barranco de Las Angustias, bordé d'immenses falaises, desquelles descendent et remontent vers Los Llanos, la route et le GR 130. Dans le fond, toujours des bananeraies.
En remontant depuis la plage de Tazacorte, on traverse la fin de l'énorme Barranco de Las Angustias, bordé d'immenses falaises, desquelles descendent et remontent vers Los Llanos, la route et le GR 130. Dans le fond, toujours des bananeraies.

En remontant depuis la plage de Tazacorte, on traverse la fin de l'énorme Barranco de Las Angustias, bordé d'immenses falaises, desquelles descendent et remontent vers Los Llanos, la route et le GR 130. Dans le fond, toujours des bananeraies.

Los Llanos de Aridane

2ème ville la plus importante de l'ile, là aussi riche de rues et ruelles anciennes et colorées.

Ile de La Palma (hors Santa Cruz)

Balade dans les rues et ruelles colorées de Los Llanos de Aridane, dont les couleurs s'intensifient en fin de journée. En arriere plan les parois abruptes de la Caldera de Taburiente:

Balade dans les rues et ruelles colorées de Los Llanos
Balade dans les rues et ruelles colorées de Los Llanos
Balade dans les rues et ruelles colorées de Los Llanos
Balade dans les rues et ruelles colorées de Los Llanos
Balade dans les rues et ruelles colorées de Los Llanos
Balade dans les rues et ruelles colorées de Los Llanos
Balade dans les rues et ruelles colorées de Los Llanos
Balade dans les rues et ruelles colorées de Los Llanos
Balade dans les rues et ruelles colorées de Los Llanos
Balade dans les rues et ruelles colorées de Los Llanos
Balade dans les rues et ruelles colorées de Los Llanos
Balade dans les rues et ruelles colorées de Los Llanos
Balade dans les rues et ruelles colorées de Los Llanos

Balade dans les rues et ruelles colorées de Los Llanos

La place et le parvis de l'église, point central où l'on se retrouve pour discuter, manger ou boire (bar, restaurants "familiaux"), s'amuser ... et jouer au foot avec des buts bien délimités!

Ile de La Palma (hors Santa Cruz)
Ile de La Palma (hors Santa Cruz)

El Paso

au centre de l'ile. Là encore, couleurs des maisons et couleurs du ciel ...

Les lumières et couleurs sont particulièrement belles à El Paso (500m d'altitude plein ouest) au coucher du soleil

Ile de La Palma (hors Santa Cruz)
Ile de La Palma (hors Santa Cruz)
Ile de La Palma (hors Santa Cruz)
Ile de La Palma (hors Santa Cruz)
Ile de La Palma (hors Santa Cruz)
Ile de La Palma (hors Santa Cruz)
Ile de La Palma (hors Santa Cruz)
Ile de La Palma (hors Santa Cruz)
Ile de La Palma (hors Santa Cruz)
Ile de La Palma (hors Santa Cruz)

En continuant de remonter vers le centre de l'Ile: ruelle haute de El Paso au couchant sur "ciel plombé", la petite église Ermita de la Virgen del Pino, point de départ de randonnées montagneuses, vignes et le Llano del Jable, zone aride de scories, à la sortie de la foret, à la croisé de multiples chemins de randonnée.

Ile de La Palma (hors Santa Cruz)
Ile de La Palma (hors Santa Cruz)
Ile de La Palma (hors Santa Cruz)
Ile de La Palma (hors Santa Cruz)

Le nord-est de La Palma:

Sauvage, aux hautes falaises (les "acantilados") et gorges profondes (les "barrancos"), villes et villages colorés (comme tout le reste de l'ile!), c'est aussi la partie la plus humide où l'on retrouve des forêts denses, humides, tropicales.

Puntallana sur le GR côtier, les falaises surplombant la belle plage de Nogales.
Puntallana sur le GR côtier, les falaises surplombant la belle plage de Nogales.
Puntallana sur le GR côtier, les falaises surplombant la belle plage de Nogales.
Puntallana sur le GR côtier, les falaises surplombant la belle plage de Nogales.

Puntallana sur le GR côtier, les falaises surplombant la belle plage de Nogales.

Plage de Nogales, au pied d'une immense falaise. Grosses vagues et courants ne permettant pas très souvent la baignade. Mais sur cette plage très familiale où il y a toujours très peu de monde, on y a la sensation d'etre comme un naufragé ayant débarqué sur une île déserte...
Plage de Nogales, au pied d'une immense falaise. Grosses vagues et courants ne permettant pas très souvent la baignade. Mais sur cette plage très familiale où il y a toujours très peu de monde, on y a la sensation d'etre comme un naufragé ayant débarqué sur une île déserte...
Plage de Nogales, au pied d'une immense falaise. Grosses vagues et courants ne permettant pas très souvent la baignade. Mais sur cette plage très familiale où il y a toujours très peu de monde, on y a la sensation d'etre comme un naufragé ayant débarqué sur une île déserte...
Plage de Nogales, au pied d'une immense falaise. Grosses vagues et courants ne permettant pas très souvent la baignade. Mais sur cette plage très familiale où il y a toujours très peu de monde, on y a la sensation d'etre comme un naufragé ayant débarqué sur une île déserte...

Plage de Nogales, au pied d'une immense falaise. Grosses vagues et courants ne permettant pas très souvent la baignade. Mais sur cette plage très familiale où il y a toujours très peu de monde, on y a la sensation d'etre comme un naufragé ayant débarqué sur une île déserte...

Vagues, depuis la plage de Nogales ou du haut de la falaise qui la surplombe.
Vagues, depuis la plage de Nogales ou du haut de la falaise qui la surplombe.
Vagues, depuis la plage de Nogales ou du haut de la falaise qui la surplombe.
Vagues, depuis la plage de Nogales ou du haut de la falaise qui la surplombe.
Vagues, depuis la plage de Nogales ou du haut de la falaise qui la surplombe.
Vagues, depuis la plage de Nogales ou du haut de la falaise qui la surplombe.
Vagues, depuis la plage de Nogales ou du haut de la falaise qui la surplombe.
Vagues, depuis la plage de Nogales ou du haut de la falaise qui la surplombe.

Vagues, depuis la plage de Nogales ou du haut de la falaise qui la surplombe.

Sur le GR côtier, entre Nogales et San Andres, on croise falaises et gorges dans lesquels il faut descendre... et remonter

Sur le GR côtier, entre Nogales et San Andres, on croise falaises et gorges dans lesquels il faut descendre... et remonter

San Andres, sur le GR côtier, au milieu des bananeraies, jolie église, petite place, maisons typiques et ruelles.

Ile de La Palma (hors Santa Cruz)
Ile de La Palma (hors Santa Cruz)

En continuant la route et le GR côtier, bananeraies et petit port et plage de Puerto Espindola.

Ile de La Palma (hors Santa Cruz)
Ile de La Palma (hors Santa Cruz)
Ile de La Palma (hors Santa Cruz)

Los Sauces, église avec sa coupole particulière, et sa place où l'on se promène, on boit un coup et joue aux cartes...

Point de départ de balades dans une zone de forêt dense, tropicale, aux gorges très profondes (les "barrancos").

Ile de La Palma (hors Santa Cruz)
Ile de La Palma (hors Santa Cruz)
Ile de La Palma (hors Santa Cruz)
Ile de La Palma (hors Santa Cruz)
Ile de La Palma (hors Santa Cruz)
Ile de La Palma (hors Santa Cruz)
Ile de La Palma (hors Santa Cruz)

La côte nord,

encore plus sauvage et rocheuse. Pas de plage, mais de hautes falaises et gorges, à monter et descendre pour les randonneurs.

Pas de plage, mais parfois des piscines naturelles sont aménagées.
Pas de plage, mais parfois des piscines naturelles sont aménagées.
Pas de plage, mais parfois des piscines naturelles sont aménagées.

Pas de plage, mais parfois des piscines naturelles sont aménagées.

Un bout de côte nord, à faire à pied, ici de La Fajana à El Tablado. Chemin de montées et descentes où l'on croise des grottes aux vives couleurs.

Ile de La Palma (hors Santa Cruz)
Ile de La Palma (hors Santa Cruz)
Ile de La Palma (hors Santa Cruz)
Ile de La Palma (hors Santa Cruz)
Ile de La Palma (hors Santa Cruz)
Ile de La Palma (hors Santa Cruz)
Ile de La Palma (hors Santa Cruz)
Ile de La Palma (hors Santa Cruz)

Un peu plus loin, toujours sur la côte nord, maisons et villages colorés.

Ile de La Palma (hors Santa Cruz)
Ile de La Palma (hors Santa Cruz)

La pointe de Juan Adalid, désertique et isolée. Ici, pas d'ombre!

Ile de La Palma (hors Santa Cruz)
Ile de La Palma (hors Santa Cruz)
Ile de La Palma (hors Santa Cruz)

Chemins (qui montent et descendent comme toujours), gorges et falaises entre Juan Adalid et Garafia.

Ile de La Palma (hors Santa Cruz)
Ile de La Palma (hors Santa Cruz)
Ile de La Palma (hors Santa Cruz)
Ile de La Palma (hors Santa Cruz)

Garafia, village aux ruelles pavées, jolie église, particulière par sa double nef.

Ile de La Palma (hors Santa Cruz)
Ile de La Palma (hors Santa Cruz)
Ile de La Palma (hors Santa Cruz)

La côte nord-ouest

Hautes falaises rocheuses, inhospitalières, sauvages, où l'on trouve en plusieurs endroits des zones "aménagées" par les pécheurs, d'accès difficile et à pieds bien entendu! Parfois on y rencontre quelques "Robinson" installés sur une grève isolée, d'accès "impossible".

Ile de La Palma (hors Santa Cruz)
Ile de La Palma (hors Santa Cruz)
Ile de La Palma (hors Santa Cruz)

... comme ici à la plage de La Veta, jolie plage de sable (ou l'on ne se baigne, le plus souvent, que les pieds en raison des vagues et du courant), cabanes de pécheurs aménagées. Accès en partie en voiture par une route impossible, étroite, pentue et vertigineuse sans aucun dégagement sur le côté ... et où l'on "croise les doigts" pour ne pas rencontrer un autre véhicule en sens inverse! Ensuite accès de 20' à pied jusqu'en bas.

Ile de La Palma (hors Santa Cruz)
Ile de La Palma (hors Santa Cruz)
Ile de La Palma (hors Santa Cruz)
Ile de La Palma (hors Santa Cruz)

... ou comme ici...

Ile de La Palma (hors Santa Cruz)

... ou comme à la Cueva Bonita, ancien repère de "brigands", aujourd'hui bien aménagée par les pecheurs, au pied (on peut meme dire sous) d'une immense falaise.

Ile de La Palma (hors Santa Cruz)
Ile de La Palma (hors Santa Cruz)
Ile de La Palma (hors Santa Cruz)

Sur la route, toute en hauteur, on croise de jolis petits villages, petites places avec panorama sur la mer...

Ile de La Palma (hors Santa Cruz)
Ile de La Palma (hors Santa Cruz)

La montagne:

Du Roque de Los Muchachos à Fuencaliente par la crête de la Cumbre Nueva et de la Cumbre Vieja (GR 131)

Au Roque de Los Muchachos, point culminant de La Palma à 2426m, passe le GR 131, mais aussi, la route, toute proche et offrant des paysages magnifiques à ceux qui ne peuvent pas ou ne souhaitent pas randonner.

De chaque côté du Roque, le chemin reste en crête, le long des parois de l'immense cratère du volcan Taburiente, offrant des paysages extraordinaires et changeants suivant l'heure et l'endroit où l'on se trouve, ainsi que des vues plongeantes sur le fond de la Caldera de Taburiente, plus de 1500 m en contre-bas.

Ici dominent l'ocre, le rouge et , au dessus de la fréquente mer de nuage entre 500 et 1500m, le bleu limpide du ciel.

C'est ici que se situe l'un des plus grand site d'observatoire astrologique du monde, en raison de la pureté de ce ciel.

De là, on peut apercevoir Ténérife et son sommet, le Teide (3718m), mais aussi les iles de La Gomera et de El Hierro.
De là, on peut apercevoir Ténérife et son sommet, le Teide (3718m), mais aussi les iles de La Gomera et de El Hierro.
De là, on peut apercevoir Ténérife et son sommet, le Teide (3718m), mais aussi les iles de La Gomera et de El Hierro.
De là, on peut apercevoir Ténérife et son sommet, le Teide (3718m), mais aussi les iles de La Gomera et de El Hierro.
De là, on peut apercevoir Ténérife et son sommet, le Teide (3718m), mais aussi les iles de La Gomera et de El Hierro.

De là, on peut apercevoir Ténérife et son sommet, le Teide (3718m), mais aussi les iles de La Gomera et de El Hierro.

Ile de La Palma (hors Santa Cruz)
Ile de La Palma (hors Santa Cruz)
Ile de La Palma (hors Santa Cruz)
Ile de La Palma (hors Santa Cruz)
Ile de La Palma (hors Santa Cruz)
Ile de La Palma (hors Santa Cruz)
Le Roque de Los Muchachos.

Le Roque de Los Muchachos.

Le site de l'Observatoire astrologique de Roque de Los Muchachos, utilisé par de très nombreux pays et possédant l'un des plus puissant télescope du monde.

Ile de La Palma (hors Santa Cruz)
Ile de La Palma (hors Santa Cruz)
Ile de La Palma (hors Santa Cruz)
Ile de La Palma (hors Santa Cruz)
Ile de La Palma (hors Santa Cruz)
Ile de La Palma (hors Santa Cruz)
Ile de La Palma (hors Santa Cruz)
Parfois de drôles d'animaux de pierre veillent en permanence sur ces immenses installations.
Parfois de drôles d'animaux de pierre veillent en permanence sur ces immenses installations.

Parfois de drôles d'animaux de pierre veillent en permanence sur ces immenses installations.

Le rouge, l'ocre, l'orange et ces points de vue magnifiques, à la portée de tous, marcheurs ou non. Ici passe le GR 131.

Ile de La Palma (hors Santa Cruz)
Ile de La Palma (hors Santa Cruz)
Ile de La Palma (hors Santa Cruz)
Ile de La Palma (hors Santa Cruz)
Ile de La Palma (hors Santa Cruz)
Ile de La Palma (hors Santa Cruz)

Toujours sur la crête de la Caldera, en chemin, du Roque au Pico de La Cruz

Au fond, Ténérife et le Teide, en bas dans une trouée, Santa Cruz..
Au fond, Ténérife et le Teide, en bas dans une trouée, Santa Cruz..
Au fond, Ténérife et le Teide, en bas dans une trouée, Santa Cruz..

Au fond, Ténérife et le Teide, en bas dans une trouée, Santa Cruz..

Toujours sur la crête de la Caldera, déjà à l'opposé du Roque, on descend du Pico de La Cruz, vers le Pico de La Nieve, direction plein sud.

Ile de La Palma (hors Santa Cruz)
Ile de La Palma (hors Santa Cruz)
Ile de La Palma (hors Santa Cruz)
Ile de La Palma (hors Santa Cruz)

Puis la descente continue (avec de temps en temps quelques remontées vers d'autres sommets moins hauts), jusqu'à la pointe sud au Phare de fuencaliente, en passant par la Cumbre Nueva (...ancienne) et la Cumbre Vieja (... la plus récente)

Ile de La Palma (hors Santa Cruz)
Ile de La Palma (hors Santa Cruz)

Sur ce GR (et de nombreux autres chemins qui se croisent), qui ici porte le nom de Ruta de Los Volcanes, on passe le long de nombreux volcans, cratères, de toutes beautés, surtout de la Cumbre Vieja jusqu'à la pointe sud de l'ile: volcan Taguya, Pico Nambroque, cratère de l'Hoyo Negro, volcan San Juan (duquel est parti une très importante coulée de lave de 1949, descendue de 1900 m jusqu'à la mer), Duraznero.

Formes, couleurs, environnement sauvage, cratères profonds ... tout y est!
Formes, couleurs, environnement sauvage, cratères profonds ... tout y est!
Formes, couleurs, environnement sauvage, cratères profonds ... tout y est!
Formes, couleurs, environnement sauvage, cratères profonds ... tout y est!
Formes, couleurs, environnement sauvage, cratères profonds ... tout y est!

Formes, couleurs, environnement sauvage, cratères profonds ... tout y est!

On continue d'avancer vers la pointe sud et donc de descendre ... moyennant quelques remontées, pour arriver au volcan Martin, souvent dans la brume et caractérisé par une intense couleur rouge.

Ile de La Palma (hors Santa Cruz)
Ile de La Palma (hors Santa Cruz)
Ile de La Palma (hors Santa Cruz)
Ile de La Palma (hors Santa Cruz)
Ile de La Palma (hors Santa Cruz)
Ile de La Palma (hors Santa Cruz)
Ile de La Palma (hors Santa Cruz)
Ile de La Palma (hors Santa Cruz)

Puis on traverse à nouveau la zone de forêt de pins canariens, pour retrouver les volcans après Fuencaliente: D'abord le volcan San Antonio et son immense cratère, puis le volcan Ténéguia. A partir du Volcan San Antonio et jusqu’à la pointe sud , au phare de Fuencaliente, la zone est totalement aride, recouverte par les dernières coulées de lave, dont celle de 1971.

Ile de La Palma (hors Santa Cruz)
Ile de La Palma (hors Santa Cruz)
Ile de La Palma (hors Santa Cruz)
Ile de La Palma (hors Santa Cruz)

La Caldera de Taburiente

C'est en fait le cratère (immense) qui s'est creusé au fil du temps du fait de l'érosion (au départ, la montagne était plutôt "un cône"). L'une des plus belles randonnée de l'ile, parcourant le fond de ce cratère, la Caldera, en suivant plus ou moins le lit du torrent Taburiente, qui constitue la seule rivière permanente de tout l'archipel canarien, et où l'on peut se baigner dans sa partie haute.

Départ dans la foret de pins, à Los Brecitos. On descend jusque dans le fond de la Caldera. Vue sur le Pico Bejenado (très belle rando qui monte au sommet à 1852 m)
Départ dans la foret de pins, à Los Brecitos. On descend jusque dans le fond de la Caldera. Vue sur le Pico Bejenado (très belle rando qui monte au sommet à 1852 m)
Départ dans la foret de pins, à Los Brecitos. On descend jusque dans le fond de la Caldera. Vue sur le Pico Bejenado (très belle rando qui monte au sommet à 1852 m)

Départ dans la foret de pins, à Los Brecitos. On descend jusque dans le fond de la Caldera. Vue sur le Pico Bejenado (très belle rando qui monte au sommet à 1852 m)

Le rio Taburiente qui, un peu plus bas, présente une cascade, reçoit un autre torrent et, en remontant un peu, pieds nus dans le lit du torrent, nous permet d'accéder à La Cascada de Los Colores.

Ile de La Palma (hors Santa Cruz)
Ile de La Palma (hors Santa Cruz)
Ile de La Palma (hors Santa Cruz)
Ile de La Palma (hors Santa Cruz)
Ile de La Palma (hors Santa Cruz)

Par la suite, la rando chemine plus ou moins le long du lit du torrent, dans la gorge (le Barranco de Las Angustias). Contrairement aux torrents "habituels", le débit de celui-ci va en diminuant au fil de la descente pour disparaître dans le bas, du fait de la sécheresse et surtout de l'irrigation pratiquée pour les bananeraies.

Ile de La Palma (hors Santa Cruz)
Ile de La Palma (hors Santa Cruz)
Ile de La Palma (hors Santa Cruz)
Ile de La Palma (hors Santa Cruz)
Ile de La Palma (hors Santa Cruz)
Ile de La Palma (hors Santa Cruz)

Dans le bas du Barranco de Las Angustias, certain rocs de lave adoptent des formes curieuses, comme ce "personnage à la tête presque écrasée" ou cette lave en forme de fleur.

Le chemin dans le bas de la gorge.
Le chemin dans le bas de la gorge.
Le chemin dans le bas de la gorge.

Le chemin dans le bas de la gorge.

3 images

pour finir cette "visite" où végétation et mer sont omniprésentes:

Figuier de barbarie, sur fond de ce ciel et cette mer au bleu profond,

Des vagues et des couleurs dont on ne se lasse pas ...

Ile de La Palma (hors Santa Cruz)
Ile de La Palma (hors Santa Cruz)
Ile de La Palma (hors Santa Cruz)
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

V and V 30/10/2018 11:33

Bonjour,
Nous allons passer 3 jours 1/2 sur cette ile en couple. Nous aimerions savoir la partie de l'île que vous nous conseilleriez pour avoir un bon aperçu des variétés de paysages. N'étant pas sportive, je souhaite pouvoir randonner en appréciant les paysages. Je vous remercie

jyleg 10/11/2018 13:16

Désolé de ne pas avoir répondu de suite ... mais j'étais à La Palma. 3j1/2 c'est évidemment très court, d'autant qu'il n'y a pas une partie représentative. L'ile est très variée, certainement la plus jolie et variée avec Ténérife. 1) Une belle balade sur la partie nord-est est celle du Cubo de La Galga, sans difficulté,donnée pour 2h50-3h aller retour, 500m de dénivelé, pour la foret tropicale, gorge et montagne (sur la route cotiere qui va de santa cruz à Los Sauces, départ bien marqué avec un parking à la sortie d'un tunnel. Impossible de ne pas faire une balade sur les sommets (le Roque de Los Muchachos à 2400m au centre de l'ile) où les paysages sont magnifiques, d'accès facile en voiture, la route longeant la crete montagneuse: monter au Roque à partir du parking (15' a pieds) et faire une balade le long de la crete (GR 131) vers le Pico de la Cruz et/ou pico de La Nieve par exemple en aller retour; il y a aussi de nombreux points de vue magnifiques sur la route et jeter un coup d'oeil au centre d'observation astronomique (un des plus importants du monde). Nb: route de montagne --> 1h20-30 de voiture depuis Santa Cruz. Un tour en voiture au Sud, à Fuencaliente (petit musée sympa sur le volcanisme) et courte balade autour du Volcan San Antonio puis descendre en voiture au phare de Fuencaliente pour une vue d'un monde aride et totalement volcanique avec des salines (et un bar restau panoramique très agréable) (on peut aussi faire la balade à pieds en descente depuis le volcan San Antonio en suivant le GR 131 puis remonter en bus). Une demi journée au moins pour se promener et flaner à travers les ruelles de Santa Cruz aux maisons typiques colorées et passer par l'avenue Maritima qui longe la plage avec ses maisons aux balcons canariens typiques et prendre le temps de boire un coup sur une terrasse ou au milieu des rues piétonnes (boire par exemple un café qui n'existe que a La Palma et Ténérife: le barraquito! café avec liqueur 43, canelle, lait concentré, zeste de citron; un vrai bonheur (un peu calorique je vous l'accorde). Un excellent guide de rando : le guide Rother La Palma (très rarement trouvé en français. Sinon en anglais espagnol ou allemand). Une carte "détaillée" est indispensable, la plus courante est la carte Freitag au 1/30000 ou 40000è je ne sais plus. Pour les baignades il y a des plages nombreuses et accessibles (sauf sur la cote nord qui est très rocheuse avec d'immenses falaises). Profitez bien! et revenez y car c'est une très belle ile qui demande une présence d'au moins 8-10 jours! (.... au moins!)

delapaz 03/03/2018 18:28

magnifique !!! une bonne aide pour préparer notre prochain voyage Merci

jyleg 04/03/2018 17:20

Merci. Profitez bien car La Palma et Ténérife (aussi la Gomera, mais bien plus petite) sont les plus belles iles et La Palma la plus "familiale".