CANARIES (1): Découvrir l'Archipel des Iles Canaries

par jyleg  -  30 Novembre 2010, 16:55  -  #Iles Canaries

(7 autres articles "Iles Canaries": liens à retrouver à la fin de cet article)

 

 

       Ténérife, La Palma, El Hierro et La Goméra:

 

       Les 4 Iles occidentales de l'archipel des Canaries (7 iles) que j'ai découvertes depuis 2002: Elles m'ont immédiatement marquées par leur beauté aux multiples facettes, variées et sauvages, leur douceur de vivre, la gentillesse des canariens, la gastronomie assez simple mais succulente à base  d'excellents vins locaux, poissons grillés, fruits (les délicieuses petites bananes!), légumes et crudités et leurs possibilités de randonnées, alliant montagnes, forets tropicales, zones arides, volcanisme exceptionnel, jolis villages et villes colorés, plages, mer souvent agitée de gros rouleaux, falaises vertigineuses, tout cela dans une meme unité de lieu.

 

        Les Iles Canaries, mal connues des français, méritent plus qu'un simple détour tellement il y fait bon vivre, et en tout cas d' y passer ses vacances, pourvu que l'on accepte de s'y déplacer en voiture et surtout à pied, en randonnée, dans ce milieu subtropical et montagneux et encore une fois: sauvage!

 

Alors, allons-y, pour une présentation générale des Canaries et plus particulièrement de Ténérife, La Palma et El Hierro!

Les Canaries c'est quoi?  Quelques exemples:

 

Montagnes et volcans:

 

107bis

                         Ténérife: parc national de las Cañadas et le pic du Teide (point culminant de l'espagne: 3718 m.). Site exceptionnel de volcanisme aux couleurs multiples:

 

 

104

  Couleurs du volcanisme, aridité et isolement. Parc National de Las Cañadas du Teide (Ténérife)

 

 

L'océan, omniprésent, nous offre ses rouleaux, sa puissance, ses couleurs...

 

Iles-Canaries---tenerife 7018-3

       La Palma, cote ouest à El Remo.

 

Mais aussi ses plages...

 

Iles-Canaries---tenerife 7077-4      La Palma, Puerto Naos (cote ouest)

 

...Ses belles lumières du soir

 

Iles-Canaries---tenerife 7079 2 puerto-naos                                    

La Palma, Puerto Naos

 

...Ses couchers de soleil flamboyants:

 

la-palma-el-hierro-2007-314bis                                       

El Hierro, Punta del Verodal à l'ouest

 

...Et ses levers de soleil:

Iles-Canaries---tenerife 6836-2-2

         La Palma, lever du soleil à Santa Cruz de La Palma ("capitale" de l'ile) sur la cote est.

 

 

Et puisque l'on parle de couleurs, les villes et villages nous en offrent partout, souvent sur fond de ciel bleu et de soleil ardent; Maisons et ruelles pittoresques, quartiers anciens où l'on retrouve les traces des richesses des siècles passés (17è au 19è):

038

      Santa Cruz de La Palma: l'Avenida Maritima et ses balcons canariens typiques.

 

la-palma-el-hierro-2007-199      La Palma: San Andres sur la cote nord-ouest où se melent, comme un peu partout aux Canaries, bananeraies et habitations.

 

 

la-palma-2006-1      Ruelle de Santa Cruz de La Palma.

 

 

20100528 tenerife2010 0014-2      Ténérife: Garachico, ancien port principal de l'ile jusqu'à l'éruption du Teide en 1706 dont les coulées ravagèrent la ville et le port; fenetres canariennes typiques.

 

Et quand le coucher de soleil s'en mele:

Iles-Canaries---tenerife 6886-2      La Palma: El Paso au centre de l'ile, à 500 m d'altitude, un des points d'accès au Parc National de la Caldera de Taburiente, immense cratère formé par l'érosion et dominé par le Roque de los Muchachos, point culminant de l'ile à 2426 m.

 

 

 

           Ce sont 3 de ces iles dont je mets en ligne les photos, de simples balades ou de randonnées, qui, je l'espère, donneront à certains l'envie d'y aller et surtout d' y randonner ou au moins de s'y déplacer en voiture ou en bus pour les découvrir, en dehors (comme partout) des quelques zones urbaines de tourisme, d'ailleurs fort rares: Ce seront l' ile de Ténérife (la plus grande et la plus haute) , deLa Palma (la plus "familiale" et la plus équipée en sentiers balisés de randonnée) et celle d' El Hierro (la plus petite et la plus récente des 7 iles mais aussi la moins "touristique"):   

 

 

 

TENERIFE

 

096bis-2        Depuis l'ile de La Palma: Ténérife et le Pic du Teide dépassant de la mer de nuage recouvrant la mer.

 

 

20100521 tenerife-mai-2010 0280

        Parc National de las Cañadas et le Pic du Teide (3718m), à sa droite la Montaña Blanca (départ de l'ascension vers le refuge et le sommet), à sa gauche le Pico Viejo, devant d'anciennes coulées de lave (le "malpais" sur lequel il est impossible de marcher car coupant et anfractueux) recouvrant le plateau du parc, constituant le fond du cratère primitif.

 

 

20100521 tenerife-mai-2010 0275 1                                     

Tajinaste du Teide ou vipérine (echium wildpretii) au printemps; peut atteindre 3m de hauteur et très apprécié des abeilles. Parc du Teide.

 

 

20100525 tenerife 0162-2                  La montagne de Guajara (2717m) dans le Parc du Teide. Solitude du marcheur...

 

 

7696 c-2

 Rare végétation, aridité et au fond le Pic du Teide (3718m).

 

 

20100526 tenerife2010 0137-2

   Taganana, dans le massif de l'Anaga (nord ouest de l'ile): superbe et isolé.

 

20100526 tenerife2010 0113-2

  Solitude du baigneur (si! si! il est là, seul sur la plage de sable noir et fin...). Benijo; Massif de l'Anaga

 

 

Iles-Canaries---tenerife 7505-2

  Massif de l'Anaga: soleil rasant sous les nuages qui se forment sur les flancs de la montagne et qui  laissent libre la cote; Benijo, playa de Benijo... et toujours ces contrastes de couleur...

 

... Comme ici, Massif de l'Anaga, mais sur son autre versant où, les nuages qui se forment sur la montagne entre 600 et 1000m  nous ouvrent 1 étroite fenetre vers la mer (ici a proximité de la capitale, Santa Cruz de Ténérife) et le soleil rasant du soir..

Iles-Canaries---tenerife 7562-3

 

 

Contrastes encore, grace aux couleurs des maisons, au bleu du ciel, de la mer: Puerto de la Cruz

20100528 tenerife2010 0006-2

 

 

Mauvais temps (car il y en a aussi bien sur);  la mer garde ses couleurs turquoises. Falaises et vagues donnent de l'intensité au paysage. Garachico (Ténérife).

Iles-Canaries---tenerife 7364-2

 

 

20100526 tenerife2010 0139-2-2

         Fin de journée sur le petit port de Puerto de la Cruz: Peche, bateaux colorés, joueurs de cartes ou de dominos, baigneurs (canariens uniquement), promeneurs, marchands de poissons et crutacés se melent ici.

 

 

 

LA PALMA

 

 

la-palma-el-hierro-2007-070bis Santa Cruz de la Palma, ses maisons colorées, ses ruelles, autrefois l'un des 3 plus grands ports du royaume d'Espagne. 

 

 

la-palma-el-hierro-2007-080bis Santa Cruz de la Palma:  La Placeta et la rue Perez de brito.

 

 

Iles-Canaries---tenerife 6812-2        Petites criques de sable fin, cote sud-est, à proximité de la pointe sud de l'ile et des volcans San Antonio et Ténéguia à Fuencaliente.

 

 

Iles-Canaries---tenerife 7030       El Remo. Cote sud-es

 

Fin de journée sur la plage...

la-palma-el-hierro-2007-267 modifié-4

  Plage de La Veta. Tijarafe; cote nord-est.

la-palma-el-hierro-2007-261

   Plage de La Veta et ses baraques de pecheurs, utlisées surtout le WE.

 

       Falaises de la cote nord-est. En contre-bas la plage de Nogalès, petit paradis de plage de sable fin, qui nécessite 1 peu de marche à pieds...  Une fois en bas, l'impression est celle d'1 Robinson fraichement débarqué sur 1 ile déserte...

la-palma-el-hierro-2007-192bis

 

 

Depuis le sommet de La Palma, le Roque de los Muchachos (2426m), vers le Barranco de las Angustias et le Pico Bejenado. Au fond émerge l'ile de La Goméra.

la-palma-el-hierro-2007-246

   

 

 

EL HIERRO

 

Ses cotes rocheuses découpées et sauvages comme ici à El Golfo (cote nord)

la-palma-el-hierro-2007-477

 

 

         ou à Punta Grande

la-palma-el-hierro-2007-482bis

 

ou ses extraordinaires lumièrese du soir: Punta del Verodal.

la-palma-el-hierro-2007-313bis

 

 

 

 

 

Un peu (très peu) de géographie et géologie

 

             Archipel volcanique de 7 iles, situées dans l'Océan Atlantique, presque à hauteur du tropique nord, les Iles Canaries se sont formées à l'occasion de multiples éruptions volcaniques sous marines il y a 16 à 20 millions d'années pour les plus anciennes à l'est (Lanzarote et Fuerteventura, 13 à 14 millions pour la Grande Canarie)  10 à 2 millions d'années pour les plus récentes à l'ouest (8 à 10 pour la Gomera et Ténérife et 2 à 3 seulement pour La Palma et la plus jeune: El Hierro). Iles montagneuses (le Pic du Teide à Ténérife est le point culminant de l'Espagne, à 3718m), soumises aux alizés, vent marins au role régulateur, elle bénéficient d'un climat exceptionnel et très constant tout au long de l'année, sans froid ni chaleur caniculaire, sans tornade ou cyclone.

        Les Canaries sont un mélange de montagnes, volcanisme, plages (très familiales), falaises vertigineuses, criques anfractueuses, paysages sauvages alternant les forets humides tropicales (souvent au nord, soumis aux alizés) les territoires secs, arides (en général au sud et sud-est, dans les zones protégées des vents marins par les montagnes au centre) et les parties  centrales montagneuses et volcaniques qui, suivant l'altitude et l'orientation, nous montrent des coulées de lave infranchissable ("le malpais"),  des zones de scories, poussières d'éruptions, de rochers aux couleurs multiples allant du blanc au noir en passant par le vert, le bleu, le jaune, l'ocre et meme parfois un véritable rouge, parfois associé les uns à cotés des autres dans le meme endroit.Des villes et villages, très colorés dans tous les sens du terme, ressortent des influences autant espagnoles que sud ou centre-américaines

109

 Ténérife: Parc National de La Cañadas (immense plateau volcanique à 2000-2200 m d'altitude). Vue depuis la montagne de Guajara (2717 m), avec l'unique route traversant le parc, à travers les anciennes coulées de lave aux couleurs multiples...

 

 

119bis        Ténérife: Le massif du Téno...

...  sa route tortueuse, étroite, menant à Masca:

121

 

Masca (600 m. d'altitude), départ d'une randonnée exceptionnelle qui descend dans la gorge étroite surmontée de falaises de plusieurs centaines de mètres de hauteur et qui se termine sur  une petite plage de sable fin où pique-nique et baignade seront particulièrement appréciés, dans ce cadre enchanteur et isolé ... avant 2 bonnes heures de remontée vers le village et le plaisir de prendre un remontant sur la petite place, entouré de montagnes, face à l'océan et l'ile de La Goméra.

123

 

        Masca:

148

 

Ténérife:  Massif du Téno: Falaise de la Punta del Teno:

Iles-Canaries---tenerife 7448-2

 

 

 

 

 

 

 

                    Un peu d'histoire:

 

Autrefois surnommées "las islas afortunadas", c'est à dire les iles fortunées ou heureuses, elles sont connues depuis l'Antiquité. Presque 1000 ans av. J.C. les phéniciens y faisaient escale, puis les égyptiens, les carthaginois et les romains. Ptolémée au IIè siecle apr. J.C. fait passer le méridien 0 (l'équivalent du méridien de Greenwich aujourd'hui) à l'extrémité occidentale de El Hierro (à la Punta de Orchilla). Elles sont occupées jusqu'au XVè siecle par des peuplades primitives vivant d'agriculture, chasse et élevage, les guanches à Ténérife, les bénahoarites à La Palma. La conquete des Canaries débute en 1402 avec le normand Jean de Béthencourt pour le compte des rois de Castille, avec la prise Fuerteventura, de Lanzarote, puis  El Hierro et La Gomera vers 1440, puis La Grande Canarie en 1470, pour se terminer (non sans mal) à l'automne 1496, sous le règne d'Isabelle de Castille et de Ferdinand d'Aragon, par la prise de ténérife après 3 ans de combats (La Palma était devenue castillane en 1493). Depuis, les iles canaries font partie du royaume d'Espagne et constituent aujourd'hui une province d'Espagne: la Communauté Autonome des Canaries. Elles ont longtemps constituées un passage commercial (et de pirates!) obligatoire vers l'Amérique Latine, avec des flux migratoires importants de ou vers celle-ci, en particulier avec le Vénézuéla et Cuba. La musique canarienne, l'aspect de certains villages ou de maisons, de nombreux noms de lieux ont manifestement des origines latino-américaines plus qu'ibériques. Les orchestres de musique mexicaine mariachi de la Goméra ou les cigares de La Palma dont l'origine vient d'émigrants cubains, en sont 2 exemples.

 

                  Le climat:  On y parle de "l'éternel printemps". Les températures, l'ensoleillement et le climat en général y sont très constants tout au long de l'année meme si il existe de petites différences entre la saison" d'été" (de début mai à courant novembre)et celle "d'hiver" (novembre à avril): 25 à 29° (rarement jusqu'à 31-32) l'été, 19 à 21° l'hiver (exceptionnellement 16-17°) avec 1 peu plus de pluie que l'été. La baignade, idéale de juin à novembre, se fait, en fait, toute l'année.

 

                Les principales ressources des Canaries sont actuellement le tourisme, la banane, les vins, la tomate, fruits exotiques, pommes de terre et le tabac. Le tourisme est représenté à 90% par les anglais et les allemands. Les français (à peine 5% des visiteurs) semblent méconnaitre les Canaries et avoir 1 fausse opinion de ces iles superbes et sauvages où il fait si bon vivre, pourtant à seulement 4h-4h30 d'avion de Paris, appartenant à l'Union Européeenne en zone "euro" et qui ne nécessite donc aucune formalité ni précaution particulière pour les français .

 

 

 

Hacienda au milieu des bananeraies. En haut à gauche, un dragonnier, arbre vénéré par les peuples primitifs, les guanches. Le plus ancien aurait 1 millier d'années, proche de là.

 

183

 

 

Dragonniers , palmiers , fleurs, plantes grasses à La Orotava (Ténérife)

20100522 tenerife-mai-2010 0263

 

  Un lézard tison male. Les lézards sont légions ici. Par contre pas de serpent!

Iles-Canaries---tenerife 7278 2

 

 

  Plage familial, mais parfois de gros rouleaux  très appréciés des surfers mais  pas des baigneurs. Plage de Bolullo à El Rincon près de Puerto de la Cruz (Ténérife).

20100522 tenerife-mai-2010 0243

 

 

  Contemplation vers l'ile de La Palma...  Cote nord de Ténérife, vers Tacoronte et El Sauzal

Iles-Canaries---tenerife 7473-2

 

Une image fréquente: la mer, forte, butte contre les rochers de lave, maisons colorées, hautes falaises baignées du soleil du soir, petit couvercle de nuage contre la falaise et laissant libre la cote: Punta Grande (El Hierro):

 

la-palma-el-hierro-2007-418bis2

 

 

4 autres articles sur Ténérife:

 

Massif de l'Anaga

Parc national de Las Cañadas del Teide

Masca-massif du Téno.

Le long de la côte nord

 

Voir aussi l'ile de La Palma (2 articles):

 

La Palma (toute l'ile sauf Santa Cruz)

Santa Cruz de La Palma

 

ou l'ile de Lanzarote

 

Prochaines étapes à venir: El Hierro, La Grande canarie...

30" de musique du folklore canarien (on ne peut faire plus de 30")

Los Sabandéños, le plus important et plus célèbre groupe canarien (toujours 30" seulement hélas ... juste pour gouter)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Remi 27/11/2014 06:23

Tout est fait pour nous mettre l'eau à la bouche. Il ne reste plus qu'à potasser un peu l'espagnol et à économiser pour un billet d'avion.... pour Novembre.

migdula 21/08/2011 19:40


tout passe meme les vacances .continue a faire de magnifiques photos et vivement de se voir solange et moi admirons ton blog .amitié et bisous .


stephane 02/12/2010 17:24


Superbe reportage avec des photos qui invitent à la découverte !!Encore une fois bravo !!