Iles Canaries: balade dans Santa Cruz de La Palma

par jyleg  -  15 Janvier 2018, 17:05  -  #Iles Canaries

Refonte complète de l'article de 2011 avec des photos de 2012 à 2017:

un peu de musique canarienne traditionnelle pour accompagner (30" répétitives seulement, hélas)

Iles Canaries: balade dans Santa Cruz de La Palma

              L'ile de  La Palma, autrefois nommée San Miguel de La Palma car les conquistadors castillans l'abordèrent le jour de la St Michel 1492, est la plus nord-ouest des 7 iles canariennes. Surnommée "la isla bonita" (la belle ile), c'est une ile volcanique dont les dernières éruptions ne datent que de 1949 et 1971. Montagnes (plus de 2400 m), plages, important réseau de chemins de randonnée balisés, villes et villages colorés où il fait bon se promener et, comme les autres iles, son soleil, ses lumières mais aussi son calme et la nature sauvage, la caractérisent.Quasi inconnue des touristes français.

          

            Sa "capitale" est Santa Cruz (autour de 18000 habitants seulement), aux maisons et ruelles colorées, typiques, chargées d'histoire et où le tourisme reste très modéré, presqu'invisible. C'est probablement la plus belle des "capitales" canariennes, ayant conservé un grand nombre de maisons et balcons traditionnels et nombre d'églises du XVIè siècle. Bref, une ville où il fait particulièrement bon se promener, flâner, tôt le matin, dans la journée, comme tard le soir: Une des plus belles villes des Canaries!

 

En route!

           

           L'aéroport, construit sur une zone gagnée sur la mer, est bordé par celle-ci sur 3 côtés ... et les flancs de la montagne sur le 4è.

 

       

 

   Vue générale de Santa Cruz avec le port (qui fut au 17è siécle le 3è port le plus important d'Espagne après Barcelone et Anvers -qui faisait partie de l'empire espagnol rappelons le-)

01 SC de la-palma

 

 Le front de mer      

 

        Quand on arrive, c'est d'abord par la rue et la promenade de l'avenida Maritima qui longe la mer.

       Mais ça, c'était en 2010 ! 5 années de travaux ont remplacé ce bord de mer par la plage:

02-1 av maritima

 

               Aujourd'hui, depuis début 2017, c'est ça: une immense plage de sable. Fini les vagues qui giclent sur le trottoir. Mais bien pratique pour aller se baigner. C'est un choix!

 

 

Mais d'abord était le lever du jour à Santa Cruz...

       

 

                           Puis les premières lueurs solaires...

 

 

        

 

Les premiers rayons, rasants, illuminent les façades colorées du front de mer, tandis que, en arrière plan, les flancs sombres de la montagne et les nuages formés durant la nuit sur ses pentes, forment une masse obscure qui met encore plus en évidence les couleurs des maisons.

 

 

 

 

            Les nuages sombres, nés de la condensation des vents marins sur les flancs de la montagne, ne concernent que ceux-ci et laissent libre le littoral, sous le soleil du matin. Et puis au fur et à mesure que le soleil va monter, ces nuages vont vite disparaître (... enfin souvent...)

 

Couleurs et lumières du matin. A voir!  et se promener à ce moment de la matinée est assez "magique".

 

 

A l'extrémité de l'Avenida maritima, la Place San Fernando, au pied du Castillo de la Virgen

 

 

 

 

 

L'avenida Maritima: les maisons aux balcons canariens typiques. Ceux à 2 étages ne se rencontrent plus guère que à Santa Cruz, dans cette rue en front de mer.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

            Regard vers la mer? ...

 

 

 

Balcons et maisons canariennes face à la mer, plus tard dans la journée.

 

02-2 av maritima

 

         Avenida Maritima. Lumière et couleurs...

 

03 av maritima

     

04 av maritima

 

         Avenida Maritima, un peu plus loin: On est aux Canaries mais les supporters du Barcelone FC y ont leur local, haut en couleurs, face à la mer.

 

06 av maritima

 

        On continue sur l' Avenida Maritima, juste avant le petit fort de San Catalina: autres couleurs fortes. Ce bar (aujourd'hui d'une autre couleur) rappelle les liens étroits (liés à l'immigration et à l'émigration) que les Canaries, en particuliers les iles occidentales, ont tissés avec le Vénézuéla (ainsi qu'avec Cuba). Ici les journeaux locaux proposent tous les jours 1 ou 2 pages consacrées aux nouvelles du Vénézuéla, qu'ils appellent "la 8è ile".

 

07 av maritima

 

 

Face à la Plaza de San fernando, cette caravelle renferme le musée naval.

 

10 musée naval

 

... symétries des mats vers le ciel

 

12 symétries

 

A quelques mètres du musée, la place La Alameda, ombragée, avec son kiosque et quelques bars où il est agréable et reposant de s’arrêter.

 

13 plaza la alameda

 

 

D'ailleurs certains s'y arrêtent...

 

14 plaza la alameda

 

 

Plaza La Alameda. En route vers vers l'église et la place San Francisco

 

15 plaza la alameda

 

Ruelle de maisons blanches vers la place San Francisco

 

16 calle sacerdote juan vers plaza de san francisco

 

          Place San Francisco

 

17 plaza de san francisco

 

Plaza San Francisco. L'église et le couvent du même nom

 

18 plaza de san francisco-église

 

Eglise de San Francisco depuis le musée insulaire

19 en sortant du couvent san francisco

 

 

21 eglise et plaza san francisco

 

Tout près, la rue Perez de Brito, rue piétonne parallèle au front de mer, ses maisons de couleurs, sa fontaine, ses petits bars.

22 calle perez de brito

 

On ne se lasse pas de regarder les fenêtres canariennes. ici rue Perez de Brito

23 calle perez de brito

 

                        Couleurs

24 calle perez de brito

 

        Rue Perez de Brito, en direction de la Placeta de Borrero, un dimanche matin 

25 calle perez de brito dimanche matin

 

 

 

 

 

         Fenêtres et balcons canariens. 

26 fenetres canariennes

 

Rue Perez de Brito à hauteur de la Placeta de Borrero, petit coin où l'on aime s’arrêter pour boire un coup ou manger au calme. 

27 plaza de borrero

 

        Placeta de Borrero. Au fond l'excellent petit restaurant de La Placeta. Le front de mer est à quelques mètres à droite...

 

28 plaza de borrero

 

Plaza de Borrero: repos ombragé. 

29 plaza de borrero

 

Calle Volcan Garachico. Au fond la plaza de Borrero 

30 calle garachico

 

Rue Perez de Brito, vers la place d'Espagne et son église, au fond. 

31 calle perez de brito

 

 

 

               Rues et ruelles ...

 

 

 

Rue O'Daly, le long de la place d'Espagne. Une des plus importantes artères (semi piétonne) aux nombreuses boutiques, bars, l'église El Salvador et la mairie.

 

33 plaza de espana vers c P de brito

 

 

 

        Place d'Espagne, église El Salvador et calle O'Daly, tôt le matin. 

 

34 plaza de espana

 

35 plaza de espana

 

 

        Place d'Espagne. L'escalier monte vers les ruelles de la haute ville, car, hormis le front de mer, on "monte", parfois par des ruelles en fortes pentes . Santa Cruz est en effet construite sur les contreforts de la montagne (en fait le volcan qui centre l'ile) qui culmine à 1500m au dessus, et à peine quelques km plus loin à vol d'oiseau, à 2400m.

 

36 plaza de espana et eglise el salvador

 

 

 

 

                                Fenêtres et façade typiques rue O'Daly.

 

38-2

 

38-3

 

 

contrastes... 

38-4

 

 

volutes... 

38-5

 

 

Patio typique, en pin des Canaries 

39 patio calle o'daly

 

                                 ... un labyrinthe de ruelles colorées...

 

 

 

         Procession, le soir venu. Les fêtes religieuses sont fréquentes. La plus importante est en l'honneur de Notre Dame de Las Nieves qui a lieu tous les 5 ans, en été, dont l'église (16è siècle) est située à 4 km dans les hauteurs.

 

Ici, ce sont 2 autres processions qui ont eu lieu fin septembre, à 2 années différentes

41 procession

 

 

 

            ...parfois sous la pluie...

 

 

         Fin de la procession, place et église San Francisco. 

43 arrivee procession plaza de san francisco

 

 

         Balade nocturne: La mairie, place d'Espagne 

45 mairie place d'espagne

 

 

         Solitude nocturne... mais les bars et restaurants ne sont pas loins... et en pleine activité. C'est qu'on vit tard le soir ici, où la température nocturne reste entre 18 et 26° suivant les saisons;

46place d'espagne

 

     De nouveau l'Avenida Maritima, sur le front de mer, avec ses vieilles maisons et ses balcons... couleurs nocturnes 

48 av maritima

 

 

        La rue Perez de Brito et sa fontaine, vers 23h

49 nocturne calle perez de brito

 

On a parfois la chance d'assister à un spectacle de musique et dances traditionnelles des Canaries, musiques vives où se mêlent les influences espagnoles et sud-américaines. Ici ces traditions sont très présentes, très ancrées dans la vie des canariens et sont destinés à ceux-ci. Peu d'étrangers.

     

 

 

Et puis revient le soleil, sur l'Avenida Maritima, comme souvent le matin... 

Ah! là aussi c'était avant 2012! Maintenant il y a ici le bout de la plage et sa jetée

51 lever soleil av maritima

 

 

         Promenade le long de la mer ... avant 2012... mais la plage c'est pas mal aussi. Maintenant certains en profitent pour se baigner dès le matin

52 avenida maritima le matin

 

 

         Et toujours ces balcons et maisons colorés, sous le soleil encore rasant du matin (vers8-9h) 

 

54 los balcones tipicos-av maritima

 

 

         Comme partout en Espagne, les bars sont déjà ouverts. Il fait déjà chaud. Avenida Maritima , et il fait déjà chaud

55 av maritima au petit matin

 

 

  Rue Baltazar Martin, en descendant vers la mer. 

56 ruelle vers le front de mer

 

 

Ruelle vers la mer. Toujours des couleurs... 

57 ruelle vers front de mer

 

 

Flâner en remontant par les rues et ruelles, vers les hauteurs de Santa Cruz 

58 ruelle montante

 

 

        Ruelles...

 

                                      Ruelles encore... 

 

 

 

 

 

         Ruelle montante, escalier montant et descendant en pin des Canaries... un peu au dessus de la place d'Espagne. 

 

 

 

         Ici c'est plutot le blanc qui domine 

62 dans les hauteurs de santa cruz

 

 

         Là le blanc et les couleurs s’entremêlent. Dans les hauteurs de Santa Cruz, l'océan en contre-bas.

63

 

 

 

 

 

         Dans cette ruelle c'est plutôt le rouge , l'ocre le marron, et cette lumière de pleine journée qui inonde la ville.

65

 

 

 

 

 

 

          Parfois le temps est plus gris (mais cela ne dure jamais très longtemps). Les maisons restent colorées.

66

 

 

        Et le soleil revint... 

67

 

 

68 fenetre typique

 

 

         En revenant place de Alameda, rue Lopez Rodriguez 

69 calle lopez rodriguez

 

 

           Encore du bleu vif dans les hauteurs de la ville

70

 

 

         Le haut de la rue Baltazar Martin. 

72 calle baltazar martin

 

 

 

          Et toujours ces fenêtres travaillées et multicolores. 

73

 

 

74

 

 

75

 

 

   

       Parfois les nuages, poussés par les alizés gorgés d'air marin humide, déversent leurs pluies en grosses averses. Mais ici, jamais de cyclone, typhon ou autre cataclysme météorologique. Le climat canarien est un climat calme tout au long de l'année.  Même sous la pluie les lumières sont souvent belles.

... c'était avant 2012...  Ces vagues et embruns ne peuvent désormais plus se voir depuis qu'il y a la plage!

 

79 front de mer sous la pluie

 

 

        Et même très belles, lorsqu'un petit rayon de soleil filtre à travers la masse de nuages... eh oui! avant 2012!

80 gros temps mais petit rayon de soleil

       

81 gros temps

 

 

         Mais le soleil revient vite et les soirées sont douces. Le port, depuis la plage (jolie plage de sable, calme) et la promenade de Bajamar, à l'entrée de Santa Cruz 

82 port et playa de bajamar

 

 

         La promenade de Bajamar, à l'entrée de Santa Cruz.. Ferries inter-iles et paquebots de croisières s'ancrent régulièrement dans le port. En demi-saison, ils sont peu nombreux (moins de 1 par jour) et déversent un mini flot de touristes qui se fondent dans le paysage (car finalement peu nombreux) et souvent découvrent la ville dans la journée ... avant de repartir à la tombée du jour vers d'autres iles, sans avoir vraiment vu ni ressenti l'atmosphère de Santa Cruz.

83 soirée le long de bajamar

 

 

 

         La promenade de Bajamar, à la sortie de Santa Cruz, en direction de Breña Baja , de la plage de sable de Los Cancaros... et de l'aéroport car tout a une fin...

84 le long de bajamar

 

 

         Le paquebot repart avec ses vacanciers, d'autres se promènent le long de la plage où certains se baignent encore. 

85 sortie du port

 

 

 

         Dernières lumières du soir avant de repartir 

86 lueurs du soir

 

Et pour finir, un peu de musique canarienne avec Verode et Los Sabandeños:

30" (hélas on ne peut faire plus) de musique canarienne par le groupe Verode, un des meilleurs groupes canariens.

Los Sabandeños, le plus célèbre groupe canarien. Hélas 30" seulement.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

migdula 02/10/2011 18:26


beau travail pour la mise en page et musique de ce voyage decouverte pour moi.cela valait d'attendre de prendre le temps pour admirer ces jolies photos qui donnent envie.felicitations au voyageur
artiste .